Rimbaud : le poète très apprécié des adolescents

Arthur Rimbaud met en avant la lecture plurielle pour accorder une place importante à la lecture ainsi qu’à la création littéraire. Sur une courte période, il a écrit de nombreux poèmes en prose en étant très jeune. Il est aussi reconnu comme étant l’un des pionniers du symbolisme qui est un mouvement artistique et littéraire durant la fin du 19e siècle. Ainsi, découvrez ce poète très apprécié des adolescents.

Découvrir qui est Arthur Rimbaud

Arthur Rimbaud, poète originaire de Charleville, né en 1854 et mort à Marseille en novembre 1891. Il est le fils cadet de Frédéric Rimbaud, un capitaine d’infanterie et de Vitalie Rimbaud, une paysanne, qui donna naissance à cinq enfants. Après la naissance du dernier enfant du couple, Frédéric et Vitalie vivent séparés. La mère de famille devient veuve et déménage avec ses enfants dans un quartier ouvrier de Charleville en 1861. Depuis son entrée à l’Institution Rossat, une école délabrée de Charleville, Arthur Rimbaud se révèle être un élève brillant et récolte les premiers prix. Au collège municipal de sa ville natale, il collectionne les prix d’excellence en littérature en version et thème latins. Au « Concours académique » auquel il a participé en juillet 1869, il remporte facilement le premier prix. Georges Izambard, son professeur de rhétorique en 1870 lui a permis de lire des ouvrages pendant son apprentissage. Âgé de quinze ans, Arthur écrit à Théodore de Banville, le chef de file du Parnasse, son rêve de devenir Parnassien ou rien le 24 mai 1870.

Il s’agit de l’un des poètes le plus célèbre et apprécié des jeunes par ses œuvres. En effet, connu des jeunes comme un créateur d’un style moderne, il est un poète romantique inclassable. Il est devenu l’un des plus célèbres poètes français. Vous pouvez découvrir une collection de chaque manuscrit d’Arthur rimbaud en quelques clics.

 Arthur Rimbaud : un poète dit « jeune prodige »

Suite à son remarquable poème « L’aventure amoureuse », Arthur Rimbaud est reconnu comme un poète au nom d’« Un jeune prodige ». En effet, quand rimbaud a écrit ce poème, la structure a été réalisée de manière très régulière. Cette structure se caractérise par huit strophes qui sont regroupées deux à deux et en quatre chapitres. De plus, chaque strophe se compose de quatre vers avec des rimes croisées. Ces vers ont remarquablement aussi le même nombre de syllabes, plus précisément 12 pieds, ce qui est par conséquent des alexandrins. Le début et la fin du poème se basent sur un même propos, mais légèrement modifiés, ce qui rappelle la composition d’un roman. 

Dans le poème, il met en œuvre la rencontre amoureuse d’un adolescent et d’une demoiselle dans un paysage faisant appel aux sentiments. Chargé du champ lexical de l’amour et de la stimulation de tous les sens qui reflètent l’ivresse amoureuse, le poème possède un aspect romantique savoureux. Ce beau poème délivre un message sur l’amour éphémère entre adolescents. En effet l’adolescent de 17 ans, l’un des personnages du poème, reprend sa vie ordinaire après un épisode de rencontre amoureux.

Arthur Rimbaud : un poète maudit ?

Selon l’agrément de Paul Verlaine, Arthur Rimbaud a été vraiment un poète maudit. Rimbaud clamait des vers à travers son existence, puis disparait que personne ne sut jamais rien de lui jusqu’au jour de sa mort dans un hôpital. Cependant, sa mort fut tout autre que sa vie. Ce coureur d’aventures, contempteur de toutes religions et chantres d’horreurs mourut comme un saint à foi d’ange. Cela confirme aussi la malédiction semblant peser sur lui et sur ses œuvres. En effet, ses œuvres ont commencé à resplendir à la grande lumière et voir le jour.

 Malgré les années écoulées entre la véritable publication de ses œuvres et leur éclosion, les vers d’Arthur Rimbaud couraient les pages de petites revues introuvables. C’est aussi par ses poèmes effrayants et étonnements incompréhensibles qu’il apparaît comme un grand écrivain mort avant l’heure. Cette originalité plus grande que toute autre avec des œuvres de terreur, d’effroi et d’étrangeté démontre un Poe en rimbaud. Un Poe perdu, mais qui fut cependant plus grand que le Poe américain. Blasphémateur, mystificateur, fou de conceptions affolantes et adorateurs d’étrangeté, ce poète reste parmi l’un des plus étonnants.

 Pourquoi lire Arthur Rimbaud ?

Le parcours poétique de Rimbaud a été des plus fulgurant de 1870 à 1872. Vous pouvez lire ses poésies pour découvrir son évolution notamment sur le plan de versification. Dès le premier vers, il adopte ce ton irrévérencieux qui restera sa marque de fabrique. Certains de ses poèmes de 1872 sont particulièrement à vers plus courts et plus audacieux. L’« Oisive jeunesse/A tout asservie/Par délicatesse/J’ai perdu ma vie » est un exemple de poème à vers très simples. « La saison en Enfer » est également un texte en prose, avec une densité qui le fait devenir difficile à lire, relativement bref. En effet, cette œuvre peut être lue comme le récit rétrospectif d’une aventure poétique en apparence. Celui-ci est présenté comme un échec, mais qui s’est transformé en un véritable art poétique. La prose fulgurante de ce poème semble très fascinante. Elle présente tous raccourcis syntaxiques à des rythmes syncopés qui restent à l’image du poète semblant ne pouvoir demeurer immobile. En effet, le titre d’œuvres d’arthur rimbaud peut parfois renvoyer aux enluminures faisant naître des images donnant vie aux lecteurs les poèmes.

Ainsi, pour découvrir la structure particulière de ce poète aguerri, vous pouvez trouver toute une collection de ses œuvres en ligne. Il existe de nombreux ouvrages qui peuvent vous inspirer en tant que lecteur ou poète.